Protégez-vous et vos proches des imprévues

L’assurance vie c’est quoi?

Qui est-ce qui a le temps de penser à la mort?

La vie est déjà assez complexe avec toutes ces choses qu’on doit faire maintenant et celles qu’on aimerait faire un jour!

Malgré tout, notre équipe s’est donnée comme objectif de faciliter les réflexions et les décisions des familles québécoises dans leurs choix en sécurité financière.

L’assurance vie est un sujet important, car s’il y a bien une certitude dans la vie, c’est que nous allons mourir.

Pensez à vos paiements d’hypothèques ou aux frais funéraires que vous laisserez derrière vous.C’est important d’avoir un plan en place pour vous et vos proches à votre décès et vous vous sentirez plus léger de savoir que votre investissement protègera votre famille le moment venu.

Qui a besoin d’une assurance vie?

C’est difficile pour nous de ne pas répondre que l’assurance vie est pour pas mal tout le monde! Il est important de comprendre que selon votre âge et votre situation familiale, vos besoins seront différents.

Par exemple, plus on vieillit, plus l’assurance vie permettra de combler un besoin de léguer de l’argent. D’un autre côté, un parent dans la mi-trentaine pourrait vouloir une assurance vie temporaire pour couvrir les besoins financiers de ses enfants jusqu’à leur maturité advenant son décès.

Ces deux besoins sont différents, mais dans les deux cas, les personnes assurées auront gagné une certaine paix d’esprit, car ils ou elles savent que leurs familles ne seront pas écrasées par un fardeau financier à la suite du décès (vous pouvez surement imaginer que les familles des assurés ressentiront également une quiétude en sachant qu’ils auront les moyens de vivre advenant le décès de l’assuré).

Pour vous aider à imaginer les besoins qui pourraient survenir, l’autorité des marchés financiers présente des exemples de dépenses à la suite d’un décès :

  • Les frais funéraires;
  • Le notaire et l’exécuteur testamentaire;
  • L’impôt au décès. À ce moment, la majorité des avoirs du défunt sont présumés vendus. De l’impôt peut alors être payable. (Notez que le montant d’assurance vie versé par l’assureur est toujours libre d’impôt.);
  • Les dettes de l’assuré, par exemple les cartes de crédit, l’hypothèque ou les prêts personnels;
  • Les nouveaux frais causés par le décès. Par exemple, si un conjoint gardait régulièrement les enfants pendant que l’autre conjoint travaillait, il faudra peut-être penser aux frais de garde.

L’assurance vie est libre d’impôt

Comme on vient de le mentionner, l’assurance vie a l’avantage d’être libre d’impôt, mais aussi d’être réglée hors succession. Pour vous mettre en contexte et vous aider à comprendre ce que ça implique, voici un exemple : un parent aimerait léguer de l’argent à ses enfants à son décès, mais le total de ses dettes dépasse ses avoirs. Il serait illogique pour ses héritiers d’accepter la succession, car ils auraient de nouvelles dettes à payer en plus des impôts sur les avoirs. En revanche, si le parent avait une assurance vie, ses héritiers recevraient le montant de l’assurance vie même s’ils refusent la succession. Si la dette n’est pas trop élevée, les héritiers pourraient accepter la succession et payer les dettes avec l’argent de l’assurance.

Les types d’assurance vie

Avant de répondre à la question ultime « Combien ça coûte une assurance vie? », il est important de clarifier les distinctions entre plusieurs types d’assurance vie.

Assurance vie temporaire

Comme son nom l’indique, ce produit sert à couvrir des besoins temporaires. Cela peut paraître étrange de penser à se couvrir temporairement en cas de décès, mais pensez à des parents de jeunes enfants. Advenant le décès d’un parent, le revenu familial se verrait grandement affecté et la famille aurait du mal à subvenir à ses besoins. C’est donc un besoin temporaire pour cette famille de subvenir aux besoins des enfants jusqu’à leur maturité.

Un autre exemple serait une personne qui a des dettes à payer pour sa voiture ou pour des travaux majeurs. Pour éviter de léguer une immense dette à son ou sa conjointe, cette personne pourrait se prémunir d’une assurance temporaire ayant comme date de fin les derniers paiements de sa dette. En cas de décès, ses proches recevraient la liquidité nécessaire pour couvrir les dettes et ainsi accepter la succession sans le fardeau financier qui vient avec.

L’avantage principal de l’assurance vie temporaire, c’est son faible coût. C’est un type d’assurance qui sera proposé à des gens plus jeunes, car les produits d’assurance vie entière seraient trop dispendieux dans les premières années de la couverture (On suggère plutôt d’investir l’argent pour l’épargne-retraite)

Lorsqu’on prend une assurance vie temporaire, on choisit une durée. On aura la possibilité de renouveler notre contrat à la fin. Cependant, les primes (ce qu’on paye pour être assuré) augmenteront en fonction de l’âge et de l’état de santé au renouvellement.

Assurance vie entière (permanente)

Ce produit d’assurance est intéressant pour ceux et celles qui aimeraient laisser un héritage. En conservant cette assurance, vous avez la garantit que l’assureur payera le montant de votre contrat à votre décès. De plus, les primes que vous payez sont fixes dans le temps, c’est-à-dire que vos primes ne changeraient pas si votre état de santé venait à changer.

L’assurance vie entière offre un autre avantage en comparaison à l’assurance temporaire. Elle comporte généralement des valeurs de rachat (débutant habituellement à l’année 11). Cela veut dire que si vous décidez de mettre fin à votre contrat avec l’assureur, vous recevrez un montant correspondant à votre valeur de rachat. De plus, vous pouvez parfois emprunter sur cette valeur de rachat sans mettre fin à votre protection.

Dans tous les cas, avant de prendre une de ces décisions, vous devriez contacter votre conseiller pour vous renseigner sur les conséquences financières et fiscales de votre décision.

Assurance vie « finit de payer »

Pour ceux qui auraient peur de vivre trop vieux (ça sonne étrange dit comme ça) et de payer pendant très longtemps pour leur assurance vie permanente, il existe l’assurance vie « finit de payer ». Vous n’aurez pas à la payer toute votre vie, mais seulement durant un nombre d’années déterminé au début. Par la suite, vous resterez assurés sans avoir besoin de continuer les paiements de primes. Vous vous en doutez surement, cette assurance est plus dispendieuse mensuellement que l’assurance vie entière, que vous payez toute votre vie. Par contre, à long terme, le produit peut devenir moins cher.

Par exemple, une assurance vie « finit de payer » à 100$ par mois pendant 10 ans coûte 12 000$ alors qu’une assurance vie entière à 60$ par mois devient plus chère à partir de la 17e année (12 240$ d’investi après 17 ans) et la facture va continuer de monter tant que vous serez en vie.

Assurance vie Universelle

Ce type d’assurance est plus complexe à comprendre, mais c’est un outil puissant s’il est approprié à votre situation. On peut le vulgariser en disant que c’est un produit hybride entre protection et placement.

Contrairement aux autres produits déjà mentionnés, vous pouvez payer des primes plus élevées que le coût d’assurance établit au départ. Pourquoi feriez-vous ça? Le surplus que vous décidez de payer s’accumule dans votre fonds de capitalisation à l’abri de l’impôt tant que vous ne retirez pas les sommes placées. L’argent dans ce compte accumule de l’intérêt qui pourra servir à payer vos primes d’assurance futures.

Pas sûr de comprendre?

Pour vous aider à visualiser le fonctionnement de l’assurance vie universelle, imaginez que vous déposez vos paiements dans un compte et que l’assureur prélève les primes directement dans ce compte. Si vous y déposez plus d’argent, l’assureur ne prélève que la prime. Le montant excédentaire reste dans le compte et accumule de l’intérêt. Si au prochain prélèvement, le montant dans le compte de participation est suffisant pour couvrir votre prime, vous n’aurez rien à y déposer. Encore mieux, si l’intérêt que vous générez chaque mois est suffisant pour couvrir vos primes futures, vous n’aurez plus à mettre d’argent dans le compte. C’est ce qu’on appelle l’exonération des primes.

Il est très important de comprendre que le rendement et les intérêts ne sont pas garantis et que vous devez vous assurer que les montants dans le compte de participation sont suffisants pour couvrir vos primes.

Au décès, l’héritier recevra le montant de l’assurance ainsi que l’argent restant dans le compte libre d’impôt.

Assurance vie participative

Ce type d’assurance vie est un mélange entre l’assurance vie permanente et universelle. Comme dans l’assurance vie universelle, vous pouvez faire des dépôts supplémentaires pour aller chercher un rendement. Cependant, vous aurez également une valeur de rachat dès la première année.

Mais ce n’est pas tout! L’assureur vous versera des paiements sous forme de participations qui s’ajouteront aux montants que vous versez dans votre compte. Il faut noter que ces participations dépendent du rendement de l’assureur et donc, ils ne sont pas garantis.

Comme dans un fond mutuel, plus vous aurez d’argent dans votre compte, plus vous recevrez de participations de l’assureur et plus votre rendement sera élevé. Il faut aussi mentionner que le montant pour lequel vous êtes assurés augmente à chaque année ce qui fait en sorte que les valeurs dans le compte vont croître de façon exponentielle.

Assurance vie hypothécaire (ou simplement assurance hypothécaire)

Le but d’une assurance vie hypothécaire est principalement de couvrir vos versements hypothécaires en cas de décès et parfois d’invalidité ou de maladies graves. Concrètement, vous évitez à votre famille la lourde tâche de décider de vendre la résidence familiale en cas de décès ou d’invalidité.

Au-delà du décès, vous pourriez avoir de la difficulté à payer votre hypothèque si vous vous blessez gravement. Imaginez ne pas pouvoir travailler pendant 2 à 3 mois. Seriez-vous en mesure de continuer à payer toutes vos dépenses? Peu de gens ont un fond d’urgence pour couvrir ce genre de situation.

Recommandation d’AGSF

Nous recommandons toujours de dissocier l’assurance de l’institution prêteuse (généralement votre banque), car les produits des institutions bancaires ne prennent pas en compte votre situation spécifique. Par exemple, si vous êtes non-fumeurs et en bonne santé, vous pourriez économiser énormément d’argent en prenant un produit d’assurance individuel auprès d’un cabinet indépendant comme AGSF. De plus, certaines institutions financières réévaluent l’assurabilité de leurs clients au renouvellement. En d’autres mots, si votre situation venait à changer grandement, vous pourriez être considéré non-assurable, même si vous payez votre assurance depuis de nombreuses années!

Combien ça coûte une assurance vie?

C’est la question ultime.

Même si nous aimerions vous donner une réponse facile, il n’en existe pas. Nos conseillers choisissent parmi les produits d’une vingtaine de compagnies d’assurance et de plusieurs réassureurs. Ils n’ont pas de partie prit, leur mission est de trouver une solution adaptée aux besoins de chacun de leurs clients.

Cela étant dit, nous pouvons vous offrir des guides.

Pour une famille qui a un revenu conjoint entre 30 000$ et 100 000$, les produits permanents ne sont pas appropriés tant que les enfants ne sont pas matures. On recommanderait probablement une assurance vie temporaire pour couvrir les besoins des enfants et de faire une transition vers un produit permanent par la suite. Le montant alloué aux assurances vie, invalidité et maladies graves dans un budget familial devrait se situer entre 3 et 5% du budget mensuel net.

Nous vous recommandons d’avoir une bonne discussion avec un conseiller en sécurité financière pour déterminer vos besoins et trouver le bon produit pour vous.

Les étapes à suivre avant de s’assurer

Il y a quelques étapes à suivre avant de choisir un produit d’assurance. Nos conseillers peuvent vous aider à répondre aux questions suivantes gratuitement.

  • Déterminez le montant et le type d’assurance dont vous avez besoin

En répondant aux questions suivantes, votre conseiller pourra déterminer le type de produit qu’il vous faut : Quel est votre bilan financier, quel est votre revenu, quelles sont vos obligations familiales et quel niveau de flexibilité avez-vous besoin.

  • Comparez vos assurances actuelles avec vos besoins

Très souvent, nos clients ont déjà des assurances avec leur banque ou leur emploi. Nos conseillers pourront vous aider à voir quels produits devraient être conservés et ceux qui devraient être annulés ou remplacés.

  • Magasinez une assurance qui répond à tous vos besoins

Nos conseillers ont accès à une vingtaine de compagnies d’assurance ainsi que plusieurs réassureurs. Ils magasineront pour vous les divers produits d’assurance disponibles et vous présenteront les options qui s’offrent à vous.

  • Investir dans le produit d’assurance choisit.
  • Dormir l’esprit tranquille en sachant que votre famille est à l’abri.

Notre approche

Nous croyons que tout le monde devrait avoir accès au service d’un conseiller financier.

C’est pourquoi nous offrons le service autrement:

  • Nos conseillers vous rencontrent à votre domicile, à votre bureau ou à nos bureaux à Drummondville.
    • Nos conseillers se déplacent entre la Pocatière et Salaberry-de-Valleyfield (de l’est à l’ouest) et de Cookshire-Eaton à Grand-mère (du sud au nord). Cette région englobe les villes telles que Montréal, Trois-Rivières, Joliette, Granby et plusieurs autres.
  • Nous sommes indépendants des grandes institutions. Cela nous permet de choisir les meilleurs produits sur le marché pour nos clients.
  • Vous payez pour les produits que vous voulez, rien d’autre.
  • Nous ne prenons jamais deux rendez-vous successivement pour vous accorder tout le temps nécessaire.

De plus, nous recommandons à nos clients d’avoir une rencontre tous les 2 ou 3 ans pour s’assurer que vos produits correspondent toujours à vos besoins.

Comme vous le savez déjà, à AGSF, notre mission est de rendre vos décisions en sécurité financière faciles et agréables sans avoir à dépenser une fortune pour rencontrer un conseiller. Remplissez le formulaire juste à droite de l’article pour rencontrer l’un de nos conseillers. Vous atteindrez une paix d’esprit sans pareille en sachant que vous avez un plan en place pour vos proches et vous.

Je veux rencontrer un conseiller

Laissez-nous vos coordonnées

Un conseiller va vous appeller
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Notre bureau
150 Marchand, suite 400
Drummondville
(Québec) J2C 4N1
Heures d'ouverture
Lundi à Jeudi - 8 AM à 4:30 PM
Vendredi - 8 AM à 12 PM
Samedi à Dimanche - Fermé
CONTACT
info@agsf.ca
1-888-612-4672